Spécialités culinaires africaines : les astuces pour préparer les meilleurs plats

curry au gambas

Les plats typiques africains se caractérisent par leur goût original et leur aspect assez particulier. Les passionnés de voyage ont sûrement eu la chance d’en savourer quelques-uns durant leur séjour en Égypte, en Afrique du Sud ou à Madagascar. Peut-être qu’en retournant chez eux, les visiteurs ont eu l’envie de reproduire ces merveilles. Certaines spécialités pourraient être difficiles à réaliser même si on connaît déjà la recette, mais grâce à quelques astuces, on peut facilement découvrir leurs secrets.

La Moussaka égyptienne

Très répandu dans la région du Maghreb et même en Grèce, le premier plat typique africain nous vient du fin fond du pays des pyramides. La Moussaka à l’égyptienne peut avoir un aspect assez original, mais en le dégustant, on peut très vite comprendre la raison qui fait qu’elle soit si appréciée. Le secret de la préparation repose sur trois ingrédients : l’aubergine, le bœuf haché et les tomates. L’astuce consiste à cuire les légumes en premier (après les avoir découpés en rondelles) et à mettre la viande ensuite. Et pour que le goût soit encore plus authentique, on peut aussi ajouter quelques tranches d’oignons et d’ails. Pour plus de détails sur la préparation, cliquez-ici.

La Bobotie du Cap

On doit cette deuxième spécialité culinaire à la nation arc-en-ciel qui, en plus de se distinguer par ses merveilles naturelles, semble aussi surprendre par les particularités de sa gastronomie. Pour la petite histoire, la Bobotie du Cap est un plat typique africain d’origine indonésienne. On raconte que ce sont les Malais qui ont été déportés et qui ont trouvé refuge dans la ville du Cap qui en a fait don à l’Afrique du Sud. La réussite de la préparation dépend du choix de la viande.

Le bœuf est le plus utilisé, mais pour sortir de l’ordinaire, on peut aussi opter pour l’agneau. Et pour que le mélange sente bon à la sortie du four, quelques raisins secs et tranches d’abricots peuvent compléter l’assaisonnement. Dans les versions modernes, les cuisiniers y ajoutent également du curry ou du gingembre.

Le curry de Gambas au porc de Madagascar

Cette dernière merveille culinaire est l’un des plats typiques africains qui font la renommée de la Grande île. Les voyageurs ne manqueront pas de le découvrir pendant leur séjour dans le pays notamment à Nosy Be. Mais de nombreux établissements le proposent aussi dans la capitale. Les gambas sont le nom que portent les crevettes dans cette belle destination de l’océan indien. Les passionnés l’ont tout de suite compris, il s’agit d’un mélange de crevettes et de viande porc.

Le secret de la saveur : le curry et le rhum (Dzamandzar) de Madagascar. Ce serait difficile d’obtenir le même résultat avec des produits surgelés ou des épices fabriqués en usine. La préparation est assez simple. Il suffit de cuire les gambas directement sur le feu en s’assurant d’avoir un bel aspect doré et de les flamber au rhum. Pendant ce temps, le porc qui aura été déjà tranché et assaisonné sera fricoté dans une au poêle. On mélange le tout dans une cocotte en y ajoutant un peu d’eau et on laisse mijoter pendant 20 minutes.